L'injonction de Bruxelles pas de nature à fragiliser EDF-Macron

mercredi 22 juillet 2015 12h34
 

PARIS, 22 juillet (Reuters) - L'obligation faite à EDF de rembourser à l'Etat français une aide fiscale de 1,37 milliard d'euros remontant à 1997, injonction formulée mercredi par la Commission européenne, n'est pas de nature à fragiliser la structure financière du groupe, a estimé le ministre français de l'Economie.

"Je vous invite à regarder le bilan d'EDF, le simple montant de sa marge, pour constater que ce n'est pas un élément qui fragilisera sa structure financière", a répondu Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse, à une journaliste qui l'interrogeait sur l'incidence possible de la requête de Bruxelles. (Sophie Louet, édité par Yann Le Guernigou)