Ballast Nedam racheté par le turc Renaissance pour 30 mlns

mercredi 22 juillet 2015 09h22
 

AMSTERDAM, 22 juillet (Reuters) - Ballast Nedam, le groupe néerlandais de construction en grande difficulté, a accepté une offre d'achat du turc Renaissance Construction qui le valorise à seulement 30 millions d'euros, annoncent les deux entreprises dans un communiqué commun mercredi.

Ballast Nedam, au bord de la faillite après avoir subi de lourdes pertes sur deux projets d'infrastructures, a repoussé à deux reprises la publication de ses résultats annuels cette année faute d'avoir trouvé des financements.

Renaissance versera 1,55 euro pour chaque action Ballast, soit moins que le cours de clôture de mardi (1,65 euro). Ce prix représente cependant une prime de 29,2% par rapport au cours de Bourse de mai quand Ballast avait annoncé avoir engagé des négociations avec des prétendants non identifiés.

Jadis un fleuron de la Bourse d'Amsterdam, Ballast Nedam ne s'est jamais remis de l'effondrement du marché néerlandais de la construction en 2008. L'action a perdu plus de 80% de sa valeur sur l'année écoulée.

Renaissance, présent en Europe, en Asie centrale, au Moyen-Orient et en Afrique, injectera par la suite 30 millions d'euros dans l'entreprise pour la remettre à flot.

Dans un communiqué séparé, Ballast Nedam a annoncé avoir réduit sa perte à 10 millions d'euros au premier semestre, contre 45 millions un an plus tôt, sur un chiffre d'affaires en baisse à 420 millions d'euros contre 515 millions. (Thomas Escritt, Véronique Tison pour le service français)