LEAD 2-Athènes espère boucler ses négociations d'ici fin août

mardi 21 juillet 2015 19h12
 

* Le parlement doit voter des réformes exigées par les créanciers

* Les discussions commenceront après leur adoption

* Une partie de l'opposition prête à soutenir le gouvernement (Actualisé, déclarations de Tsipras, §§ 10, 11)

par Renee Maltezou et Angeliki Koutantou

ATHÈNES, 21 juillet (Reuters) - La Grèce espère boucler d'ici au 20 août les négociations avec ses créanciers internationaux sur un nouveau plan de renflouement, a déclaré mardi la porte-parole du gouvernement d'Alexis Tsipras.

Dans un communiqué, Olga Gerovasili a indiqué que les discussions sur ce troisième plan d'aide depuis 2010, qui pourrait atteindre 86 milliards d'euros sur trois ans, commenceraient après le vote, mercredi par le Parlement, d'un nouveau train de réformes exigé par les "institutions".

"Immédiatement après le vote des actions préalables, les négociations avec les créanciers commenceront, avec pour date butoir le 20 août", a-t-elle dit.

Des représentants de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international sont attendus vendredi à Athènes pour rencontrer des membres du gouvernement, a précisé pour sa part le ministre délégué aux Finances, Dimitris Mardas.

Le vote organisé mercredi à la Vouli, le Parlement grec, intervient une semaine avec l'adoption par les députés d'un premier ensemble d'"actions préalables" exigées par les créanciers en échange de l'ouverture de négociations sur un nouveau programme de renflouement.   Suite...