21 juillet 2015 / 09:41 / il y a 2 ans

LEAD 1-Novartis-Le maintien de l'objectif déçoit en Bourse

* Novartis relève ses prévisions 2015 pour les génériques

* Abaisse ses prévisions 2015 pour l'ophtalmologie

* Bénéfice net du T2 à 3,1 milliards de dollars (consensus: $3,2 mds)

* C.A. du T2 à 12,7 milliards de dollars (consensus: $12,8 mds)

* Le titre perd 2,5% (Actualisé avec cours de Bourse, précisions)

21 juillet (Reuters) - Novartis a livré mardi un bénéfice net du deuxième trimestre inférieur aux attentes du marché, affecté par le dollar fort et par la faible performance de sa division d'ophtalmologie Alcon, ce qui a conduit le laboratoire suisse à laisser inchangés ses objectifs financiers pour l'année 2015.

Les difficultés d'Alcon ont contrebalancé les solides performances de la division pharmaceutique du groupe et le bond spectaculaire des ventes au sein de l'activité génériques Sandoz.

Novartis a donc abaissé ses prévisions de croissance des ventes au cours de l'exercice pour l'ophtalmologie et les a relevées pour les génériques, confirmant dans l'ensemble ses perspectives annuelles.

Le titre Novartis cède près de 2,5% vers 09h40 GMT en Bourse de Zurich, enregistrant le deuxième plus fort recul de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, qui perd près de 0,2% au même moment, car les investisseurs s'attendaient à ce que le groupe pharmaceutique relève ses prévisions.

CROISSANCE ATTENDUE POUR SES ANTICANCÉREUX

Novartis, qui publie ses résultats en dollars, avait anticipé l'impact négatif de la hausse du billet vert sur ses trimestriels. Il table désormais sur une accélération de sa croissance sous-jacente avec la mise sur le marché de nouveaux produits, dont le traitement de l'insuffisance cardiaque Entresto, ainsi que de nouveaux biosimilaires (l'équivalent des génériques pour les produits issus des biotechnologies).

L'Entresto, susceptible de générer des milliards de dollars de recettes chaque année, a obtenu le feu vert des autorités sanitaires américaines au début du mois.

Novartis table également sur une forte croissance pour son portefeuille d'anticancéreux, renforcé à l'issue d'une série d'échanges d'actifs avec GlaxoSmithKline.

Cela devrait lui permettre de compenser l'érosion des ventes de son hypertenseur vedette Diovan, confronté à une concurrence accrue des génériques, ainsi que l'expiration imminente du brevet d'un autre blockbuster, le traitement de la leucémie Glivec.

Le chiffre d'affaires trimestriel des opérations poursuivies a baissé de 5% à 12,69 milliards de dollars (11,72 milliards d'euros) mais a augmenté de 6% à taux de change constant.

Son bénéfice net est ressorti à 3,1 milliards de dollars, en baisse de 8% à taux de change courant mais en hausse de 5% à taux de change constant.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient un chiffre d'affaires de 12,8 milliards de dollars et un bénéfice net de 3,2 milliards. (Ben Hirschler, Myriam Rivet et Juliette Rouillon pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below