LEAD 1 -Rémy Cointreau plombé par la Chine et la Grèce au T1

mardi 21 juillet 2015 08h13
 

(Actualisé avec précisions)

PARIS, 21 juillet (Reuters) - Rémy Cointreau a vu sa croissance organique fortement reculer au premier trimestre de son exercice décalé 2015-2016, plombée par une nouvelle baisse de ses ventes de cognac en Chine et un fort recul de ses liqueurs en Grèce et en Europe de l'Est.

Le chiffre d'affaires du propriétaire du cognac Rémy Martin, de la liqueur Cointreau et du rhum Mount Gay a totalisé 223,3 millions d'euros, un chiffre inférieur aux attentes des analystes (235 millions), affichant une hausse de 3,9% en données publiées et un recul de 9,0% à taux de changes et périmètre constants.

Les ventes de cognac repartent à la baisse (-6,7% en organique), affectées par une demande toujours faible en Chine, par une rationalisation des contrats passés avec les clients chinois et par la sortie, aux Etats-Unis, des variétés d'eau-de-vie les plus jeunes (VS).

En juin, le groupe s'était montré prudent sur l'évolution de ses ventes de cognac, son principal centre de profit, et avait averti que le premier semestre serait difficile en raison d'une faiblesse persistance du marché chinois, d'une plus grande sélectivité dans ses contrats de distribution (vers des bars et karaoké fréquentés par une clientèle plus jeune et plus aisée), et par une base de comparaison difficile aux Etats-Unis, où Rémy Cointreau a cessé de vendre ses variétés les plus jeunes de cognac (VS).

Sa directrice générale avait dit ne pas prévoir de véritable reprise du marché chinois cette année, tablant sur une stabilisation des ventes des grossistes aux consommateurs chinois, en volume comme en valeur, en 2015-2016.

Dans les liqueurs, où les ventes ont chuté de 13,8% au premier trimestre, Cointreau a souffert d'une base de comparaison élevée aux Etats-Unis, tandis que la grecque Metaxa a souffert d'une baisse de la consommation en Grèce et d'une chute de la clientèle russe dans les réseaux du travel retail (ventes aux voyageurs).

Le groupe confirme prévoir une progression de son résultat opérationnel courant à taux de change constants sur l'ensemble de son exercice.

Rémy Cointreau est le premier à fournir des indications sur l'évolution du marché chinois du cognac entre avril et juin.   Suite...