Pearson envisagerait la cession du Financial Times-presse

lundi 20 juillet 2015 17h10
 

LONDRES, 20 juillet (Reuters) - L'éditeur britannique Pearson étudie l'éventualité d'une vente du Financial Times, après avoir reçu des marques d'intérêt de la part d'acquéreurs potentiels, a indiqué Bloomberg lundi en citant des sources au fait du dossier.

Pearson sonde actuellement des repreneurs éventuels pour cette transaction dont le montant pourrait atteindre 1 milliard de livres sterling (1,4 milliard d'euros), selon l'agence américaine.

Un porte-parole de Pearson a indiqué que le groupe ne commentait pas les rumeurs de marché ou les spéculations.

L'éditeur allemand Axel Springer, qui pourrait être intéressé d'après Bloomberg, a refusé de commenter cette information.

Axel Springer discute actuellement avec le télédiffuseur ProSiebenSat.1 en vue d'une fusion.

La cession du Financial Times a fait l'objet de nombreuses spéculations ces dernières années, d'autant plus que Pearson s'est recentré sur le renforcement de sa division scolaire.

L'éditeur britannique assure toutefois que le quotidien économique a sa place dans son portefeuille. En 2012, il avait démenti une information de Bloomberg annonçant qu'il recherchait des repreneurs pour cette activité.

Vers 15h00 GMT, le titre Pearson recule de 1,33% à la Bourse de Londres, alors que le FTSE progresse de 0,20% au même moment.

Le groupe britannique doit publier vendredi ses résultats préliminaires. (Matt Scuffham et Paul Sandle à London, avec Klaus Lauer à Berlin; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)