20 juillet 2015 / 08:34 / dans 2 ans

BOURSE-Spie suscite l'engouement des analystes, l'action monte

PARIS, 20 juillet (Reuters) - L‘action Spie s‘inscrit en vive hausse lundi matin, plusieurs analystes ayant entamé la couverture de la société d‘ingénierie électrique introduite en Bourse le mois dernier en soulignant sa solidité financière et les effets de nouvelles acquisitions de la part du groupe.

A 09h57, la valeur avance de 3,01% à 19,15 euros. A titre de comparaison, l‘indice SBF 120 gagne 0,36%.

L‘action Spie a été introduite en Bourse à 16,50 euros le 10 juin.

“Le modèle économique est robuste et bien diversifié; l‘indépendance de Spie lui permet d‘être sélectif dans le travail qu‘il prend”, souligne dans une note UBS, qui a initié la couverture de la valeur avec un conseil à l‘achat et un objectif de cours de 22,50 euros.

HSBC recommande également d’“acheter” le titre avec un objectif de cours de 20 euros.

De son côté, JPMorgan, qui conseille de “surpondérer” le titre en visant 21,30 euros, juge la valorisation du titre attrayante, Spie étant l‘une des valeurs les moins chères parmi les sociétés de services aux entreprises que le courtier suit.

L‘intermédiaire relève également la solidité de la génération de trésorerie du groupe et considère que Spie peut encore améliorer le niveau de sa marge d‘Ebita, passée de 3,2% à 6,4% en 2014.

“Nous estimons que l‘entreprise devrait être capable de générer de façon fiable une croissance organique de 5% à 8% de ses résultats”, juge Barcays, qui a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à pondération en ligne et un objectif de cours de 20,50 euros.

Ce dernier rappelle que la direction envisage 200 millions d‘euros de revenus supplémentaires par an grâce à des acquisitions.

Barclays, comme Exane BNP Paribas, neutre sur Spie avec un objectif de cours de 19,50 euros, se montre toutefois plus nuancé que les autres analystes au regard des incertitudes entourant le marché français et le secteur de l‘énergie à court terme.

Spie, qui a réalisé en 2014 une production consolidée de 5,22 milliards d‘euros et un Ebita consolidé de 334 millions d‘euros, doit publier ses résultats semestriels le 28 juillet.

Le groupe compte parmi ses principaux clients Total et EDF mais aussi le club de football de Manchester United, dont il gère la maintenance des installations d‘entraînement, ou la Tate Gallery à Londres, dont il supervise toute la climatisation. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below