LEAD 1-L'Iran doit améliorer ses relations avec Israël-Gabriel

dimanche 19 juillet 2015 21h06
 

(Actualisé avec nouvelles déclarations)

TEHERAN, 19 juillet (Reuters) - Le ministre allemand de l'Economie, Sigmar Gabriel, a appelé dimanche l'Iran, où il a entamé une visite de trois jours, à améliorer ses relations avec Israël, sans quoi il ne pourra y avoir de rapprochement économique avec les pays occidentaux.

Sigmar Gabriel est le premier responsable occidental de haut rang à se rendre dans le pays depuis la conclusion, mardi, d'un accord entre Téhéran et les grandes puissances au sujet du programme nucléaire de la République islamique.

Cet accord met Berlin dans une position délicate, dans la mesure où le pays tente de ménager sa relation avec Israël, opposé à tout arrangement avec Téhéran, mais entend dans le même temps profiter de la nouvelle situation pour gagner des parts de marchés en Iran.

Conscient de ce jeu d'équilibre complexe, le ministre allemand a entamé sa visite en plaidant pour l'amélioration des relations entre les deux pays. Il a également proposé que l'Allemagne joue un rôle de médiateur.

"On ne peut pas avoir une bonne relation à long terme avec l'Allemagne si on ne discute pas aussi de ces questions et si on n'essaie pas de les faire avancer", a dit Sigmar Gabriel devant un auditoire composé de dirigeants d'entreprises allemands et iraniens.

"Les Allemands ne peuvent pas accepter le fait qu'on puisse mettre en cause le droit à l'existence de cet Etat [celui d'Israël]", a-t-il ajouté.

Le numéro deux du gouvernement allemand, qui prévoit de s'entretenir avec le président iranien Hassan Rohani et plusieurs ministres, a affirmé qu'il souhaitait également rencontrer des défenseurs des droits de l'homme.

Malgré ses déclarations, le séjour de Sigmar Gabriel en compagnie d'une délégation économique souligne la volonté de l'Allemagne de tourner au plus vite la page des années de discussions parfois houleuses dans le dossier nucléaire.   Suite...