LEAD 2-France-Hollande veut créer une "avant-garde" de la zone euro

dimanche 19 juillet 2015 19h45
 

* Le chef de l'Etat prône un renforcement de la zone euro

* Des propositions concrètes dans les "prochaines semaines"

* Critiques de l'opposition (Actualisé avec nouvelles déclarations Valls, Sarkozy, Le Pen)

PARIS, 19 juillet (Reuters) - La France est prête à participer à une organisation renforcée de la zone euro et à constituer une "avant-garde" avec les pays qui le souhaiteront, déclare François Hollande, jugeant le renforcement de l'Union européenne indispensable pour regagner la confiance des peuples séduits par les eurosceptiques.

"La zone euro a su cette semaine réaffirmer sa cohésion avec la Grèce (...) mais nous ne pouvons en rester là", écrit le chef de l'Etat dans une tribune publiée dans le Journal du Dimanche à l'occasion des 90 ans, lundi, de l'ancien président de la Commission européenne Jacques Delors.

"J'ai proposé de reprendre l'idée de Jacques Delors du gouvernement de la zone euro et d'y ajouter un budget spécifique ainsi qu'un Parlement pour en assurer le contrôle démocratique", poursuit François Hollande.

"Partager une monnaie (...) c'est un choix que 19 pays ont fait parce que c'était leur intérêt. Ce choix appelle une organisation renforcée et avec les pays qui en décideront, une avant-garde. La France y est prête".

Il est temps, écrit-il, pour l'UE de convaincre de sa capacité à être la meilleure organisation politique pour répondre aux crises économiques, écologiques et sécuritaires dans les années à venir et, pour ce faire, être plus politique et moins réglementaire.

"L'Union ne peut se réduire à des règles, des mécanismes ou des disciplines", souligne François Hollande, qui a dû demander pour la France un délai pour ramener le déficit à 3% du PIB d'ici 2017 au lieu de 2015.   Suite...