Le ministre grec de l'Energie en passe d'être remplacé

vendredi 17 juillet 2015 12h14
 

ATHENES, 17 juillet (Reuters) - Le ministre grec de l'Energie Panagiotis Lafazanis, membre de l'aile gauche de Syriza hostile aux conditions posées par les créanciers d'Athènes à une nouvelle aide financière, est en passe d'être remplacé par le ministre du Travail Panos Skourletis, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale.

Panagiotis Lafazanis est l'un des quatre ministres ou ministres délégués à avoir voté contre "l'accord de Bruxelles" conclu lundi. Au total, 32 députés de Syriza ont voté contre et six se sont abstenus. L'alliance compte 149 élus sur les 300 membres de la Vouli, le parlement grec.

Cité par son entourage, le Premier ministre Alexis Tsipras a regretté jeudi un choix "contraire aux principes de camaraderie et de solidarité dans un moment crucial" qui a créé selon lui "un traumatisme".

Les autres "frondeurs" du gouvernement, le ministre délégué au Travail Dimitris Stratoulis, le ministre délégué de la Défense Costas Isychos et la ministre déléguée aux Finances Nadia Valavani, déjà démissionnaire, devraient également être remplacés.

Les députés grecs ont donné leur feu vert par 229 voix pour, dans la nuit de mercredi à jeudi, aux mesures d'austérité draconiennes exigées par les créanciers, ouvrant la voie à des négociations sur un troisième plan de sauvetage financier.

(Renee Maltezou; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)