LEAD 1-Merkel défend l'aide à Athènes à la tribune du Bundestag

vendredi 17 juillet 2015 11h55
 

(Ajoute discours Gabriel, Schäuble §5-6)

BERLIN, 17 juillet (Reuters) - Angela Merkel a lancé vendredi une mise en garde contre les risques de chaos qu'entraînerait un vote négatif du Bundestag sur l'ouverture de négociations avec la Grèce pour l'octroi d'un troisième plan d'aide à Athènes.

"Les avantages du résultat de lundi dépassent-ils les inconvénients ? Ma réponse est un 'oui' plein de conviction", a déclaré la chancelière allemande devant la chambre basse du parlement fédéral, en référence aux conditions posées lundi à une nouvelle aide et validées jeudi par le parlement grec.

"L'alternative à cet accord ne serait pas une sortie provisoire de la zone euro (...) mais plutôt un chaos prévisible", a ajouté la dirigeante conservatrice.

Angela Merkel a ouvert le débat à l'issue duquel le Bundestag procédera au vote.

Le vice-chancelier et chef du Parti social-démocrate (SPD) Sigmar Gabriel a lui aussi plaidé en faveur du "oui" en espérant que le débat sur une sortie de la Grèce de la zone euro ("Grexit") appartiendrait désormais au passé.

Le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a déclaré que ces négociations constituaient "la dernière tentative pour accomplir cette tâche extrêmement difficile", ajoutant que c'était à Athènes de rétablir la confiance avec ses partenaires.

Les députés devraient se prononcer à une large majorité en faveur de l'ouverture de négociations, en dépit des réserves émises par une partie des conservateurs. (Caroline Copley et Paul Carrel; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)