16 juillet 2015 / 08:29 / il y a 2 ans

BOURSE-Casino en tête du SBF 120, son activité en France saluée

PARIS, 16 juillet (Reuters) - L'action Casino figure jeudi matin en tête des hausses de l'indice SBF 120 dans des volumes déjà nourris à la Bourse de Paris au lendemain de l'annonce par le distributeur d'une activité trimestrielle meilleure qu'attendu grâce aux ventes réalisées en France.

A 09h54, le titre avance de 3,99% à 71,75 euros dans des volumes représentant 62% de ceux réalisés en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le SBF 120 gagne 1,05% dans des volumes équivalant à 12% de leur moyenne quotidienne habituelle.

Casino a vu son chiffre d'affaires reculer au deuxième trimestre, plombé par la chute des ventes de sa filiale brésilienne ViaVarejo, mais le distributeur a redressé la barre dans ses hypermarchés en France.

"Le chiffre d'affaire est meilleur qu'attendu grâce à la France", explique un trader en poste à Londres pour justifier la hausse de l'action.

Le chiffre d'affaires du distributeur a totalisé 11,76 milliards d'euros, un chiffre légèrement supérieur aux 11,65 milliards attendus par les analystes, accusant un recul de 1,5% en données publiées et de 0,4% à taux de change constants, hors essence et effets calendaires.

En France, les tendances se sont améliorées, avec des ventes légèrement positives (+0,1% après -1,6%) grâce au redressement dans les hypermarchés Géant, dont les ventes ont progressé de 2,0% à magasins comparables, commençant à récolter les fruits de baisses de prix massives qui ont atteint 15% en deux ans.

"Cela permet de redresser une valeur qui avait perdu pas mal de terrain cette année en Bourse", commente un autre trader.

Jusqu'à mercredi soir, l'action Casino affichait une baisse de 9,76% depuis le début de l'année (+18% pour le SBF 120).

Plusieurs analystes tempèrent cependant l'optimisme du marché, relevant un manque de visibilité sur les résultats.

"L'amélioration de certaines enseignes en France (Géant, Leader Price) est ternie par la forte détérioration du non-alimentaire au Brésil et le manque de visibilité sur ce segment", souligne dans une note Oddo Securities relevant également des enjeux stratégiques à régler en France à l'horizon 2016 (concurrence sur Paris, relations avec Intermarché).

Au Brésil, premier marché de Casino, le groupe a amélioré ses performances dans l'alimentaire, avec des ventes en progression de 7,3% à données constantes.

Mais dans le non-alimentaire touché de plein fouet par une consommation en berne et par une base de comparaison défavorable (due à la coupe du monde de football en 2014), les ventes de ViaVarejo (électronique, électroménager, équipement de la maison) ont chuté de 23,6%, après un recul de 2,7% en comparable en début d'année. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below