La piste terroriste pas privilégiée pour Berre-l'Etang-Royal

jeudi 16 juillet 2015 09h11
 

PARIS, 16 juillet (Reuters) - La piste terroriste n'est pas privilégiée dans l'enquête sur les explosions intervenues mardi dans le complexe pétrochimique du groupe américain LyondellBasell à Berre-l'Etang (Bouches-du-Rhône), a déclaré jeudi Ségolène Royal.

Les premiers éléments de l'enquête montrent qu'il s'agit d'un "acte criminel dont la motivation n'est pas établie", a déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Interrogée sur la thèse terroriste, la ministre de l'Environnement a répondu jeudi sur BFM TV et RMC : "Ce n'est pas la piste qui est privilégiée aujourd'hui."

Ségolène Royal recevra vendredi l'ensemble des responsables des sites industriels sensibles afin de leur rappeler les règles de vigilance.

Bernard Cazeneuve a demandé mardi aux préfets de renforcer la vigilance autour des sites industriels sensibles, en particulier ceux classés Seveso. (Chine Labbé, édité par Tangi Salaün)