LEAD 2-Violente manifestation devant le Parlement à Athènes

mercredi 15 juillet 2015 22h36
 

(Actualisé, fin des affrontements)

ATHENES, 15 juillet (Reuters) - Des heurts ont opposé mercredi des manifestants anti-austérité à la police grecque devant le Parlement à Athènes, où les députés débattaient de l'accord conclu lundi à Bruxelles avec les créanciers de la Grèce.

Les manifestants ont lancé des cocktails Molotov sur les forces de l'ordre, qui ont riposté en tirant des grenades lacrymogènes, provoquant la fuite de centaines de personnes rassemblées place Syntagma.

Des poubelles et un véhicule d'une équipe de télévision ont été incendiés par les manifestants.

Le calme est revenu en début de nuit, quelques centaines de protestataires restant sur la place Syntagma sous la surveillance des forces de sécurité.

Il s'agissait des affrontements les plus violents depuis plus de deux ans dans la capitale grecque.

La Vouli, le Parlement monocaméral grec, doit se prononcer dans la nuit sur l'accord de Bruxelles, qui prévoit des mesures d'austérité draconiennes en échange d'un nouveau plan d'aide international.

Juste avant les affrontements place Syntagma, des manifestants avaient défilé en scandant "Annulez le plan d'aide !", "Non à la politique de l'UE, de la BCE et du FMI", en référence aux créanciers de la Grèce -- l'Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international.

Dans la journée, des marches pacifiques avaient été organisées à travers la ville à l'occasion d'une journée de protestation contre le nouveau plan d'austérité.

Le syndicat des fonctionnaires ADEDY avait appelé à une grève de vingt-quatre heures et les pharmaciens avaient baissé leurs rideaux. (Vassilis Triandafyllou et Karolina Tagaris, avec George Georgiopoulos, Michele Kambas et Costas Pitas; Guy Kerivel pour le service français)