Engie confirme son projet nucléaire en Grande-Bretagne

mercredi 15 juillet 2015 11h18
 

PARIS, 15 juillet (Reuters) - Engie (Ex-GDF Suez) annonce mercredi que la société NuGeneration (NuGen), dont il détient 40% du capital, a effectué le paiement garantissant le contrat pour le terrain de Moorside, dans le nord-ouest de l'Angleterre, où la construction d'une nouvelle centrale nucléaire est envisagée.

Cette décision a été prise à l'issue d'études sur le terrain qui ont démontré que, dans la phase actuelle de développement du projet, la construction des trois réacteurs Westinghouse AP1000 prévus pouvait être envisagée favorablement, a précisé Engie dans un communiqué.

Le groupe a ajouté que NuGen, dont le japonais Toshiba détient le solde du capital, pourrait prendre une décision finale d'investissement dans ce projet fin 2018.

Lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, la centrale nucléaire de Moorside disposera d'une capacité combinée de 3.400 mégawatts (MW) et couvrira 7% des besoins en électricité prévus au Royaume-Uni, permettant ainsi d'alimenter six millions de clients. La mise en service du premier réacteur est prévue pour 2024.

Le communiqué :

bit.ly/1K6XIs5 (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)