Grèce-La frange dure de Syriza envisage de voter contre l'accord

lundi 13 juillet 2015 18h58
 

ATHENES, 13 juillet (Reuters) - Un groupe de députés de la frange dure de Syriza, rassemblés au sein de la "Plate-forme de gauche", pourraient s'opposer à l'accord sur un troisième plan d'aide à la Grèce intervenu tôt ce matin à Bruxelles, a-t-on déclaré de source proche de cette faction.

"La Plate-forme de gauche est encline à voter contre", a-t-on dit à la presse au sein de la faction. "Ils pourraient (les députés de cette faction) se porter présents, ou voter contre, ou encore s'abstenir", a-t-on ajouté.

De son côté, on déclarait de source proche du ministre de l'Energie que celui-ci, Panagiotis Lafazanis, qui s'est vigoureusement opposé aux nouvelles mesures d'austérité prévues par le plan d'aide, n'envisageait pas de quitter le gouvernement pour l'instant.

"Il ne manifeste pas l'intention de démissionner de lui-même, pour l'instant", déclarait-on dans son entourage.

A condition de mettre en oeuvre des réformes douloureuses, Athènes a obtenu l'ouverture prochaine de négociations sur un nouveau plan d'aide de 86 milliards d'euros sur trois ans qui lui serait octroyé par le Mécanisme européen de stabilité (MES). (Angeliki Koutantou; Eric Faye pour le service français)