BMW confiant pour la Chine malgré un avertissement de Brilliance

lundi 13 juillet 2015 15h06
 

FRANCFORT, 13 juillet (Reuters) - BMW a redit lundi sa confiance dans le marché chinois malgré les difficultés de son partenaire local Brilliance China Automotive, qui attend une baisse de 40% de son bénéfice au premier semestre.

Brilliance a imputé cette mauvaise performance aux résultats de la coentreprise BMW Brilliance Automotive, sur fond de ralentissement de la croissance économique chinoise. Au premier semestre 2014, la coentreprise avait réalisé un bénéfice de 3.627.930.000 renminbi (584 millions de dollars ou 529 millions d'euros).

En janvier, BMW avait accepté de verser 5,1 milliards de yuans à des concessionnaires chinois qui se plaignaient du coût du stockage de voitures invendues.

Le ralentissement de la croissance aiguise la concurrence entre les grosses berlines en Chine et BMW, avec une gamme vieillissante, semble perdre des points. Sa limousine de la Série-7 par exemple, commercialisée depuis 2009, est concurrencée par une nouvelle version de la Classe-S de Mercedes (groupe Daimler ) lancée fin 2013.

La récente chute de la Bourse, un placement très prisé des particuliers en Chine, n'a pas arrangé les choses. Un concessionnaire présent sur l'ensemble du territoire chinois et gérant notamment une dizaine de points de vente BMW a ainsi indiqué que les vendeurs devaient consentir des remises de plus en plus élevées pour attirer les clients.

L'avertissement de Brilliance a pesé sur le cours de Bourse de BMW. Après avoir gagné jusqu'à 2,4% dans la matinée, à 97,52 euros, le titre a flanché et reculé jusqu'à 94,81 avant de se stabiliser. Il s'affiche à 95,09 euros vers 12h45 GMT, en repli de 0,12%, l'unique baisse de l'EuroStoxx 50 et de l'indice sectoriel européen de l'automobile. (Edward Taylor et Jan Schwartz, Véronique Tison pour le service français)