LEAD 3-La zone euro adopte un plan de sortie de crise pour la Grèce

lundi 13 juillet 2015 12h01
 

* Athènes restera dans la zone euro, dit Hollande

* Tsipras a donné des gages aux "faucons" de l'euro

* Le PM grec a obtenu gain de cause sur les privatisations

* Près de deux jours de négociations à Bruxelles (Avec détails supplémentaires, réaction allemande)

par Julien Ponthus et Renee Maltezou

BRUXELLES, 13 juillet (Reuters) - Les dirigeants de la zone euro ont conclu lundi un marathon de négociations par un accord unanime sur un plan de sortie de crise qui permet de maintenir la Grèce dans l'union monétaire, au prix pour Athènes d'un douloureux train de réformes.

Après 48 heures de discussions, dont une nuit blanche pour les chefs d'Etat et de gouvernement, un accord de principe a été arraché qui "permet à la Grèce de rester dans la zone euro", s'est félicité François Hollande.

Le chef de l'Etat, qui a salué un accord "historique", a aussi souligné que "l'intérêt général" de l'Europe avait primé et que la zone euro voyait ainsi son intégrité préservée, tout en soulignant qu'elle devrait, dans les prochains mois, être renforcée.

François Hollande s'est fait, durant ces négociations, l'avocat du maintien d'Athènes dans le bloc monétaire européen face aux "faucons" emmenés par Berlin et le ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble.   Suite...