L'option d'un prêt bilatéral de Paris à la Grèce démentie-sces

lundi 13 juillet 2015 01h21
 

BRUXELLES, 13 juillet (Reuters) - Deux sources officielles françaises ont démenti lundi une information d'un responsable de l'Union européenne selon laquelle la France pourrait accorder à la Grèce un prêt bilatéral qui contribuerait à ses besoins de financement immédiats avant la mise au point d'un troisième plan de sauvetage.

Selon ce responsable européen, un prêt bilatéral de Paris figure parmi les possibilités en discussion pour aider la Grèce à lever les sept milliards d'euros dont elle a besoin pour le 20 juillet pour éviter de faire défaut sur un remboursement obligataire à la Banque centrale européenne, ce qui forcerait la BCE à mettre fin au financement des banques grecques.

"C'est faux; c'est hors de question", a dit une des deux sources française.

Une autre source française évoqué "une vieille rumeur infondée".

Parmi les autres possibilités, le paiement de 3,4 milliards d'euros de bénéfices réalisés par la BCE sur ses avoirs en obligations grecques qui ont été versés aux Etats membres ainsi qu'une ponction sur les 60 milliards d'euros du Mécanisme européen de stabilité financière (MES), a indiqué le responsable. (Julien Ponthus et Robert-Jan Bartunek; Danielle Rouquié pour le service français)