Chine-Paris attend des "dizaines de milliards" en contrats

lundi 29 juin 2015 19h30
 

PARIS, 29 juin (Reuters) - La France espère engranger plusieurs dizaines de milliards d'euros en contrats lors de la visite de trois jours en France du Premier ministre chinois Li Keqiang, a-t-on indiqué lundi dans l'entourage de Manuel Valls.

"Quand vous prendrez globalement la somme de tout ce qui sera signé, de ces 53 accords qui seront signés, il y en aura pour des dizaines de milliards d'euros", dit-on à Matignon.

Aéronautique avec Airbus, nucléaire et énergie avec Areva, EDF et Engie (ex-GDF Suez), transport maritime avec CMA-CGM, la liste des secteurs économiques français qui devraient bénéficier du contrat est large et couvre de nombreux aspects de coopération, notamment financière.

Airbus discute avec la Chine d'un contrat de 50 à 70 long-courriers A330 dans le cadre d'un projet visant à installer une nouvelle usine dans le pays et le groupe européen pourrait ainsi bénéficier d'une annonce favorable, avait estimé la semaine dernière une source proche du dossier.

Afin de faciliter les relations économiques, Paris devrait aussi annoncer des facilités administratives pour les déplacement des hommes d'affaires chinois en France, comme cela a déjà été fait pour encourager la venue de touristes de Chine.

Une première quinzaine d'accords devraient être signés mardi à Matignon avant une conférence commune des deux Premier ministre.

Une deuxième salve est prévue jeudi lors d'un forum économique à Toulouse où interviendront les deux dirigeants. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)