LE POINT sur la crise grecque

lundi 29 juin 2015 06h00
 

ATHENES, 29 juin (Reuters) - Les banques grecques resteront fermées pour une semaine à
compter de lundi et les retraits aux distributeurs automatiques seront plafonnés à 60 euros par
jour, a confirmé un responsable du gouvernement grec dans la nuit de dimanche à lundi.
    Ces mesures de contrôle des capitaux visent à protéger le système bancaire grec d'une vague
de retraits massifs susceptibles d'entraîner la faillite des établissements bancaires.
    Elles entrent au vigueur après le coup de théâtre du week-end, où le Premier ministre Alexis
Tsipras a annoncé un référendum pour ou contre les propositions des créanciers de la Grèce. Son
initiative a précipité la rupture des négociations avec ses partenaires et rendu inéluctable, à
moins d'un nouveau tournant, un défaut de paiement de la Grèce, qui doit rembourser mardi 1,6
milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI).
    
 -----------------------------------------------------------------------------------------------
    DERNIERS DEVELOPPEMENTS
 La Grèce passe au contrôle des capitaux, ferme les banques         
 ENCADRE Les mesures de contrôle des capitaux                        
 La BCE ne relève pas le plafond de ses fonds d'urgence             
 Pour Varoufakis, Merkel détient la clé pour dénouer la crise       
 La Grèce fait baisser l'euro en Asie, contagion attendue en Europe 
    
    RETOUR SUR LE WEEK-END 
 VENDREDI Tsipras s'en remet à un référendum                        
 VERBATIM L'allocution de Tsipras sur la tenue d'un référendum      
 SAMEDI Rupture des négociations et non prolongation du plan d'aide 
 VERBATIM Les deux déclarations de l'Eurogroupe samedi à Bruxelles  
 DIMANCHE Du plan A au plan B, l'Europe en territoire inconnu       
 Les propositions des "institutions" (Commission européenne, Banque centrale européenne et FMI)
publiées dimanche par la Commission: here
 
    REACTIONS
 Conseil restreint sur la Grèce lundi à l'Elysée                    
 L'économie française ne pâtirait pas d'un "Grexit", dit Valls      
 Merkel invite les partis allemands à une réunion sur la Grèce      
 Personne ne veut voir la Grèce quitter la zone euro, dit Sapin     
 Pour Podemos, l'Allemagne et le FMI menacent le projet européen    
    
    ECLAIRAGE
 REPORTAGE La nostalgie de la drachme gagne du terrain              
 Le tourisme grec rattrapé à son tour par la crise                  
 Les retraités grecs "dans le rouge" malgré un régime avantageux        
 ENCADRE Les scénarios en cas de défaut grec                        
 ENCADRE Les scénarios politiques avant et après le référendum      
 ENCADRE Les points de divergence entre Athènes et les institutions 
 CHRONOLOGIE des négociations entre Syriza et les "institutions"    
 CHRONOLOGIE de la crise grecque depuis octobre 2009                
 VERBATIM Cinq mois de joutes verbales                              
 -----------------------------------------------------------------------------------------------
    Pour suivre en français l'actualité grec, cliquer sur 

 (édité par Henri-Pierre André)