ENCADRE-Quels scénarios pour la Grèce en cas de défaut ?

samedi 27 juin 2015 19h24
 

par Jan Strupczewski

BRUXELLES, 27 juin (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro réunis samedi à Bruxelles ont rejeté samedi la demande grecque d'une prolongation du plan d'aide dont bénéficie la Grèce, au risque d'ouvrir la voie à un défaut grec dès mardi.

Athènes doit en effet rembourser 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) le 30 juin mais n'a pas les fonds nécessaires pour faire face à cette échéance.

Jusqu'à samedi, l'une des possibilités envisagées consistait à conclure un accord sur les réformes et à obtenir le versement par la Banque centrale européenne de 1,8 milliard d'euros correspondant aux profits réalisés par la BCE sur les obligations d'Etat grecques qu'elle a rachetées pendant la crise financière. Mais cette option de dernière minute semble désormais hors de portée.

Voici les principaux enjeux d'un risque de défaut de la Grèce:

CONTRÔLE DES CAPITAUX

La perspective d'un défaut pourrait déclencher une ruée sur les guichets des banques dès leur réouverture lundi matin, incitant les autorités à adopter à titre préventif dimanche des mesures de contrôle des capitaux.

Si les retraits bancaires ne s'accélèrent pas lundi, ils pourraient le faire une fois que le pays sera formellement en défaut.   Suite...