Rachat d'Alstom: GE va plaider sa cause à Bruxelles

samedi 27 juin 2015 04h06
 

BRUXELLES, 27 juin (Reuters) - Le groupe américain General Electric a annoncé samedi qu'il plaiderait les mérites de son offre de rachat de la branche énergie du français Alstom auprès des autorités européennes de la concurrence.

"Nous avons déposé une requête pour une audition orale", a déclaré le porte-parole du conglomérat, Jim Healy, précisant que le rendez-vous avait été fixé à jeudi prochain, 2 juillet.

GE a annoncé en juin 2014 le rachat de la branche énergie d'Alstom pour 12,4 milliards d'euros, un projet qui entraînera la disparition de l'un des trois grands concurrents du groupe américain sur le marché des turbines à gaz.

Le groupe a fait savoir il y a deux semaines que la Commission européenne lui avait fait part d'une série de griefs relatifs aux implications de cette opération en terme de concurrence.

"Il est assez courant que nous fassions part de nos objections à ce stade (...) Pour nous, il s'agit d'un événement très ordinaire", a expliqué la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, de passage le 15 juin dernier à Paris. (voir ) (Foo Yun Chee; Henri-Pierre André pour le service français)