CHRONOLOGIE de la crise de la dette grecque

samedi 27 juin 2015 04h41
 

ATHENES, 27 juin (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé tard vendredi soir la tenue le 5 juillet prochain d'un référendum pour ou contre le projet d'accord "argent frais contre réformes" soumis par les créanciers d'Athènes et qu'il qualifie d'"ultimatum" qui ferait peser un "fardeau insupportable" sur la nation grecque.

Annoncée en pleine nuit, le projet n'a entraîné pour l'heure aucune réaction de la part des "institutions" ou des pays de la zone euro, dont les ministres des Finances sont censées se réunir ce samedi à 14h00 (12h00 GMT) pour la quatrième fois depuis le début de la semaine, la cinquième fois en dix jours.

La Grèce, dont les caisses sont vides, doit rembourser 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) le 30 juin.

Retour sur les principaux développements de la crise, déclenchée fin 2009.

* 2009

Le 4 octobre, sur fond de récession économique, les socialistes du Pasok remportent la majorité absolue au parlement. Ils délogent les conservateurs de Nouvelle Démocratie, au pouvoir depuis 2004.

Le nouveau gouvernement de George Papandréou annonce une dizaine de jours plus tard que le déficit budgétaire atteint 12,7% du PIB, soit trois fois plus que dans les statistiques officielles, et que la dette grecque représente 127% du PIB.   Suite...