LEAD 2-Probable contact Tsipras-Juncker en plein compte à rebours

samedi 20 juin 2015 17h06
 

* Sommet extraordinaire de la zone euro lundi soir à Bruxelles

* Athènes pourrait "compléter" ses propositions

* Le temps presse avant un remboursement de 1,6 md le 30 juin (Actualisé avec Varoufakis, analyste § 1-3-13-15)

par Angeliki Koutantou

ATHENES, 20 juin (Reuters) - La Grèce pourrait "compléter" dans les prochaines heures les propositions qu'elle a faites à ses créanciers pour tenter de parvenir à un accord et éviter un défaut de paiement aux conséquences potentiellement dramatiques, a déclaré samedi un ministre grec.

Alekos Flabouraris, ministre d'Etat pour la coordination du projet gouvernemental, a ajouté que le Premier ministre Alexis Tsipras, de retour d'un déplacement en Russie, s'entretiendrait probablement dans la soirée par téléphone avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Le chef du gouvernement grec, élu en janvier sur la promesse d'en finir avec l'austérité, doit auparavant réunir son équipe de négociateurs.

Alors que le compte à rebours est enclenché, les négociations sont au point mort. Jugeant qu'elles ne feront qu'aggraver la situation économique et sociale du pays, la République hellénique n'accepte pas les exigences présentées par ses créanciers en échange du déblocage d'une nouvelle tranche d'aide à même de lui permettre de faire face aux prochaines échéances.

La Grèce doit rembourser 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) le 30 juin; si dans ce délai de dix jours, elle ne parvient pas à s'entendre avec ses créanciers sur un accord "argent frais contre réformes", elle sera dans l'incapacité de le faire. (voir )   Suite...