La Bourse de Paris-Les valeurs du jour vendredi (clôture)

vendredi 19 juin 2015 18h33
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 19 juin (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la
Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse
de 0,25% à 4.815,37 points, la convocation d'un sommet
extraordinaire de la zone euro lundi ayant relancé les espoirs
d'un compromis entre la Grèce et ses créanciers. Avec un recul
hebdomadaire de 1,75%, l'indice a enregistré sa quatrième
semaine consécutive de baisse.
    
    * Les valeurs cycliques et financières ont mené le bal. Des
gérants estiment que la récente baisse de ces valeurs offre des
opportunités d'achat alors que la croissance en zone euro se
confirme, soutenue par la politique ultra-accommodante de la BCE
et de taux d'intérêt qui restent à de très bas niveaux.
    A Paris, l'automobile et les bancaires industrielles ont
dominé.
    VALEO (+,4,17% à 141,1 euros), PSA 
(+3,33% à 18,02 euros) ont signé les deux plus fortes hausses du
CAC 40. RENAULT a gagné 1,64% à 92,15 euros.
    * BNP PARIBAS a gagné 1,0% à 53,61 euros, 
SOCIETE GENERALE 0,83% à 42,405 euros et CREDIT
AGRICOLE 0,84% à 13,175 euros.

     * AIRBUS GROUP a pris 2,17% à 58,94 euros.
L'avionneur européen aura remporté plus de commandes que Boeing
 au Salon du Bourget cette semaine, grâce à un contrat de
dernière minute avec la compagnie à bas coûts Wizz Air,
qui s'ajoute à une demande toujours soutenue des compagnies
asiatiques. 
    * Dans son sillage, SAFRAN a gagné 1,83% à 62,24
euros. Safran, avec son partenaire General Electric, est
un des principaux fournisseurs de moteurs d'Airbus et de Boeing.
  
    * NUMERICABLE-SFR a pris 3,78% à 48,0 euros, 
soutenu par une note de Kepler Cheuvreux qui a relevé ses
prévisions de résultats et conseille d'arbitrer Numericable
contre sa maison-mère Altice (+0,39%). 
    
    * Le SECTEUR DES TÉLÉCOMS français a été par ailleurs animé
ce vendredi par l'annonce du lancement des enchères pour les
fréquences de la bande 700 MHz, avec un prix minimum de 416
millions d'euros pour chacun des six blocs qui seront attribués.
 
    ILIAD, maison-mère de Free, a abandonné 2,15% à
205,0 euros tandis qu'ORANGE a pris 0,91% à 13,81
euros, BOUYGUES 0,61% à 33,62 euros.

    * ELIOR a progressé de 2,8% à 18,52 euros, le
groupe de restauration collective profitant de plusieurs notes
d'analystes favorables montrant l'optimisme accru du marché pour
la valeur malgré sa récente surperformance. 
    
    * TARKETT (-4,26% à 19,98 euros) a accusé la plus
forte baisse du SBF 120, son rebond au-dessus de sa moyenne
mobile 200 jours (21,288) l'avait propulsé en séance à 22,22
euros (+6,55%). 
    
    * SOLOCAL a reculé de 4,21% à 0,41 euro, la
valeur ayant buté sur une résistance technique vers 0,45 euro
après son rebond technique au cours des trois séances
précédentes.

 (Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par
Jean-Michel Bélot)