LEAD 1-Berlin encaissera 5 mds de la vente de fréquences mobiles

vendredi 19 juin 2015 13h10
 

* Fin des enchères après 181 tours en 16 jours

* Vodafone a été le plus offrant avec 2,1 milliards

* Deutsche a offert 1,8 milliard, Telefonica 1,2 milliard (Actualisé avec précisions, commentaire, contexte)

FRANCFORT, 19 juin (Reuters) - L'Etat allemand a reçu des offres d'un montant total de 5,08 milliards d'euros de Deutsche Telekom, Telefonica Deutschland et Vodafone lors des enchères ouvertes pour l'attribution de nouvelles fréquences aux opérateurs de téléphonie mobile.

Les trois groupes en lice ont besoin de ces nouveaux blocs de fréquences pour répondre à la croissance de la demande en terme de trafic de données, nourrie par l'essor des technologies mobiles de quatrième génération (4G).

Le prix le plus élevé a été proposé par Vodafone avec 2,1 milliards d'euros, suivi par Deutsche Telekom (1,8 milliard) et Telefonica Deutschland (1,2 milliard), a précisé l'autorité fédérale du secteur des télécommunications. Elle devait donner des précisions supplémentaires lors d'une conférence de presse prévue à 15h00 GMT.

Les fréquences mises en vente pourraient permettre aux opérateurs mobiles allemands d'être les premiers en Europe à commercialiser des services sur la bande des 700 mégahertz (MHz). Elles étaient auparavant utilisées pour la diffusion des signaux analogiques des chaînes de télévision avant le basculement définitif vers la télévision numérique terrestre.

Les analystes s'attendaient à ce que ces enchères atteignent au maximum quatre à cinq milliards d'euros. Même légèrement supérieur à cette fourchette, le montant recueilli est sans commune mesure avec celui de 50,8 milliards des enchères pour les licences de troisième génération (3G) en 2000.

A l'époque, en pleine bulle financière des nouvelles technologies, six opérateurs étaient en compétition en Allemagne.   Suite...