Grèce-Dijsselbloem pessimiste sur un accord lors de l'Eurogroupe

jeudi 18 juin 2015 14h53
 

LUXEMBOURG, 18 juin (Reuters) - La Grèce doit proposer de nouvelles réformes à ses créanciers si elle veut débloquer la situation, a déclaré le président de l'Eurogroupe, qui ne croit guère à un accord lors de la réunion des ministres des Finances de la zone euro se tenant ce jeudi à Luxembourg.

"Je n'ai pas beaucoup d'espoir", a dit Jeroen Dijsselbloem. "Il faudrait des avancées du côté grec parce que nous avons besoin d'un accord solide (...) Je ne suis pas certain que nous ferons des progrès."

La Grèce doit rembourser le 30 juin près de 1,6 milliard d'euros au Fonds monétaire international (FMI) mais les discussions engagées avec ce dernier, la Commission européenne et la Banque centrale européenne (BCE) sont bloquées depuis le week-end dernier.

(Jan Strupczewski; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)