France-Motion de censure sur la loi Macron rejetée à l'Assemblée

jeudi 18 juin 2015 18h21
 

PARIS, 18 juin (Reuters) - Les députés français ont rejeté jeudi la motion de censure de l'opposition contre le gouvernement et de ce fait adopté en nouvelle lecture le projet de loi Macron, qui a déjà épuisé deux "49-3" dans son parcours parlementaire.

Quatre mois après l'échec d'une première motion de censure le 19 février (234 voix), la motion des Républicains et des centristes de l'UDI n'a recueilli que 198 voix, alors que la majorité absolue est de 289 voix.

Manuel Valls ayant de nouveau engagé mardi sa responsabilité sur la nouvelle lecture de la controversée "loi Macron", en vertu de l'article 49-3 de la Constitution, l'opposition avait déposé une motion de censure, dénonçant "un coup de force".

Le 17 février, lors du vote en première lecture, le Premier ministre avait déjà usé de cette procédure contraignante.

Le rejet de la motion a pour conséquence l'adoption en nouvelle lecture du projet de loi "sur la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques". (Emile Picy, édité par Sophie Louet)