UE-Front uni des compagnies aériennes pour peser sur la réforme

mercredi 17 juin 2015 17h40
 

BRUXELLES, 17 juin (Reuters) - Les cinq plus grandes compagnies aériennes européennes ont mis leurs divergences de côté mercredi pour appeler l'Union européenne à réduire les coûts aéroportuaires et les taxes dans le cadre de son projet de modernisation du secteur aérien européen.

Réunis à Bruxelles, le PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, le président du directoire de Lufthansa , Carsten Spohr, mais aussi Willie Walsh, directeur général d'International Airlines Group (IAG), la maison-mère de British Airways et Iberia, ainsi que les patrons des compagnies à bas coût easyJet, Carolyn McCall, et Ryanair, Michael O'Leary, se sont mis d'accord pour travailler ensemble pour peser sur la consultation lancée par la Commissaire européenne aux Transports, Violeta Bulc.

"C'est la première fois que nous mettons de côté nos luttes concurrentielles pour souligner l'importance d'une nouvelle stratégie européenne pour le transport aérien", déclarent les cinq dirigeants dans un communiqué commun.

Ils appellent notamment l'exécutif européen à réformer la directive sur les taxes aéroportuaires, à supprimer les redevances passagers et les taxes environnementales qu'ils jugent "abusives" et à faire en sorte que les mouvements sociaux dans le contrôle aérien n'entraînent pas de perturbations trop importantes des vols.

Violeta Bulc doit présenter cette année une nouvelle stratégie européenne pour améliorer la compétitivité du transport aérien.

(Julia Fioretti, avec Victoria Bryan à Paris; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)