MAN SE pourrait supprimer jusqu'à 2.000 emplois-sources

mercredi 17 juin 2015 16h31
 

MUNICH/BERLIN, 17 juin (Reuters) - MAN SE, filiale de Volkswagen, pourrait supprimer de 1.000 à 2.000 emplois dans sa division poids lourds dans le cadre d'une réorganisation plus large de sa production, a appris Reuters mercredi auprès de sources informées du projet.

MAN arrêtera la production de camions dans son usine de Salzgitter, en Allemagne, qui ne fabriquera plus que des pièces détachées, ont précisé les sources, qui ont requis l'anonymat.

La direction et les syndicats de MAN discutent depuis des mois de la réorganisation de la production dans le cadre des efforts de VW pour devenir un acteur majeur sur le marché des camions.

Ni MAN ni VW n'ont souhaité commenter ces informations. (Andreas Cremer, Irene Presinger et Alexandra Schwarz-Görlich; Patrick Vignal pour le service français, édité par Juliette Rouillon)