LEAD 1-Pas d'inquiétude sur la hausse des taux-Requin (AFT)

mercredi 17 juin 2015 13h31
 

* Les prévisions budgétaires pas menacées pour l'instant

* L'incertitude sur la Grèce pèse sur le spread

* Compression des spreads et baisse des taux jugées possibles (Actualisé avec éléments supplémentaires et citations)

PARIS, 17 juin (Reuters) - La violente hausse des taux des emprunts d'Etat récemment ne doit pas susciter d'inquiétude et les hypothèses de charge de la dette pour 2015 restent valables, a déclaré mercredi le directeur général de l'Agence France Trésor Anthony Requin.

Le rendement de l'emprunt allemand à 10 ans, référence de la zone euro, est passé d'un plus bas historique de 0,05% mi-avril à un plus haut de 1,06% le 10 juin sur le marché secondaire , et celui de son équivalent français a grimpé d'un plus bas record de 0,33% à un plus haut de l'année à 1,40% .

"Il n'y a pas lieu de s'inquiéter du mouvement de hausse des taux que nous venons de vivre, bien qu'il soit brutal", a dit Anthony Requin devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

"Ce mouvement est plutôt sain" car "il matérialise le fait que les investisseurs ont écarté le scénario déflationniste sur la zone euro", a-t-il ajouté.

Ces deux dernières semaines, un autre mouvement est intervenu, a souligné Anthony Requin, celui de la hausse de l'écart de taux (le "spread") entre la France et l'Allemagne, en raison de l'incertitude concernant la Grèce.

"Je pense qu'on est en train d'assister à l'incorporation par les marchés d'une sorte de prime de risque liée à la possibilité d'un scénario extrême d'évolution du dossier grec et de l'appartenance de ce pays à la zone euro", a-t-il dit.   Suite...