15 juin 2015 / 14:03 / dans 2 ans

Principaux extraits de l'intervention de Draghi au Parlement européen

BRUXELLES, 15 juin (Reuters) - Voici les principaux extraits de l‘audition du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi lundi devant la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen.

APPORT DE LIQUIDITES A LA GRECE

“La liquidité restera servie aussi longtemps que les banques grecques seront solvables et présenteront des garanties suffisantes”.

“Toutefois, dans une situation où l‘Etat grec n‘a plus accès au marché, cette liquidité ne peut être employée à contourner l‘interdiction de tout financement monétaire telle que définie par l‘Article 123 du Traité de fonctionnement de l‘Union européenne”.

“Cela, ainsi que des considérations de supervision, expliquent qu‘il y ait un plafond aux bons du Trésor grec détenus par le secteur bancaire grec.”

LA DECISION SUR L‘AIDE A LA GRECE DU RESSORT DE L‘EUROGROUPE

“Il devrait être absolument clair que la décision de conclure la revue du programme actuel et de décaisser un nouveau soutien financier à la Grèce revient entièrement à l‘Eurogroupe, donc en dernier ressort aux Etats-membres de la zone euro”.

UN ACCORD NECESSAIRE “TRES RAPIDEMENT”

“Nous avons vbesoin d‘un accord solide et général avec la Grèce, et nous en avons besoin très rapidement.”

LE GOUVERNEMENT GREC DOIT PRENDRE LES DECISIONS NECESSAIRES

“Si tous les acteurs doivent maintenant faire un effort supplémentaire, la balle est clairement dans le camp du gouvernement grec pour prendre les mesures nécessaires.”

REPRISE ECONOMIQUE

“La reprise économique progresse à un rythme modéré. Si la croissance a été principalement soutenue par la consommation privée au cours des derniers trimestres, nous constatons maintenant des signes encourageants que l‘investissement privé repart lui aussi, d‘une reprise de l‘investissement privé, ce qui conforte notre anticipation d‘un élargissement de la reprise économique. ”

INFLATION

“Nous nous attendons à ce que l‘inflation reste faible dans les mois à venir avant de remonter par étapes autour de la fin de l‘année. Ensuite, l‘inflation devrait converger graduellement vers des niveaux proches mais toujours inférieurs à 2%.”

POLITIQUE MONETAIRE ET SURVEILLANCE ETROITE

“Nous surveillons étroitement les conditions en vue de détecter les signes d‘un resserrement injustifié de l‘orientation (de notre politique monétaire), auquel nous devrions réagir.”

RISQUES LIES AUX ACHATS D‘ACTIFS

“Nous surveillons très étroitement les risques pour le bilan de l‘Eurosystème associés à nos programmes d‘achat d‘actifs et nous gérons ces risques pour les maintenir à des niveaux qui ne remettent pas en cause notre capacité à remplir notre mandat de politique (monétaire) de maintien de la stabilité des prix.”

Toby Chopra, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below