France-Hirsch tente de relancer les négociations à l'AP-HP

dimanche 14 juin 2015 17h28
 

PARIS, 14 juin (Reuters) - Le directeur de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, propose aux syndicats de relancer les négociations sur la réorganisation du temps de travail des 75.000 agents non médecins "selon une autre approche", rapporte Le Parisien Dimanche.

Un document en ce sens a été transmis aux représentants des personnels vendredi, au lendemain d'une troisième grève dans l'AP-HP, qui regroupe 38 établissements.

La direction, vivement contestée par les syndicats, affirme avoir "entendu" les inquiétudes des personnels et souligne que "les 35 heures ne sont pas remises en cause à l'AP-HP", selon des extraits du document publiés dans le quotidien.

Prenant acte du rejet du projet Hirsch initial, "la direction générale accepte de reprendre la démarche engagée selon une autre approche qui mettra au centre des discussions les questions relatives à la qualité de l'emploi, aux conditions de travail et aux progrès à accomplir en termes d'organisation".

Un état des lieux serait établi qui servirait de base à un nouveau texte de négociation en vue d'"un accord majoritaire".

L'intersyndicale CGT, SUD, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC et Unsa, qui menaçait d'une nouvelle grève, doit se réunir mardi.

Selon les propositions avancées jusqu'ici par la direction, les agents bénéficieraient d'au moins 15 jours de RTT garantis.

Le travail en 7h30 resterait la référence pour le travail de jour. "Une majorité de personnels aujourd'hui en 7h36 ou 7h50 devrait évoluer vers ce rythme".

Le travail en 8h45, 9h ou 10h de jour resterait possible "pour certaines organisations dont l'activité le nécessite".   Suite...