La protection du climat ne doit pas nuire à l'emploi-Ghosn

vendredi 12 juin 2015 15h02
 

PARIS, 12 juin (Reuters) - La lutte contre le réchauffement climatique ne doit pas se faire au détriment des emplois et de la compétitivité en Europe, a déclaré vendredi Carlos Ghosn, président en exercice de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

"Alors que Paris et le monde se préparent pour la conférence COP21 sur le changement climatique mondial, nous devons nous assurer que des politiques ambitieuses sur le changement climatique n'entrent pas en conflit avec la nécessaire protection de l'emploi et de la croissance en Europe", a déclaré le PDG de Renault-Nissan au cours d'une conférence de presse.

"La clé est de trouver le juste équilibre", a-t-il ajouté.

L'Acea, dont l'assemblée générale annuelle se tenait vendredi à Paris, a souligné que les constructeurs automobiles ne peuvent répercuter par des hausses de prix l'ensemble des investissements nécessaires pour répondre au durcissement régulier des normes d'émission.

L'Europe a fixé à ses constructeurs pour objectif de ramener à 95 grammes de CO2 par kilomètre les émissions moyennes par voiture à l'horizon 2021. L'an dernier, les émissions moyennes dans l'Union européenne sont ressorties à 123,4 grammes.

L'objectif suivant, en termes d'horizon et de niveau d'émissions, fait toujours aujourd'hui l'objet d'un débat. La Commission européenne doit lancer la semaine prochaine une consultation sur le sujet. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)