Pékin confirme vouloir travailler avec MSCI sur les actions "A"

vendredi 12 juin 2015 11h58
 

PEKIN/SHANGHAI, 12 juin (Reuters) - L'autorité chinoise de régulation des marchés a déclaré vendredi qu'elle mettrait en place un groupe de travail avec le fournisseur d'indices boursiers MSCI, confirmant ainsi une annonce faite mercredi par MSCI lui-même.

Le porte-parole de China Securities Regulatory Commission (CSRC), Deng Ge, a dit que celle-ci conduirait une étude conjointe avec MSCI dans le but de favoriser l'intégration des actions réservées aux investisseurs chinois et libellées en yuan (actions "A") dans son indice des marchés émergents.

MSCI a annoncé mercredi à la Chine qu'elle devait poursuivre la libéralisation de ses marchés de capitaux avant que les actions "A" puissent être intégrées dans ses indices boursiers globaux, une décision qui constitue un revers pour Pékin dans sa volonté d'internationaliser sa devise et d'attirer des investisseurs étrangers.

C'est la deuxième fois que MSCI refuse publiquement d'inclure les actions "A" dans ses indices, depuis qu'il a laissé entendre qu'il pourrait le faire en 2014. (Zhang Xiaochong et Pete Sweeney, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)