Le Royaume-Uni veut renforcer le contrôle des marchés financiers

mercredi 10 juin 2015 21h02
 

LONDRES, 10 juin (Reuters) - Le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, a proposé mercredi une batterie de mesures visant à mieux encadrer les marchés financiers après une série de scandales impliquant le système bancaire.

Mark Carney propose notamment d'étendre les condamnations en justice pour délit d'initié aux activités de courtage d'obligations, de devises et de matières premières (FICC) et de porter la peine maximale pour ces délits à 10 ans de prison.

Autre proposition, les personnes licenciées par des sociétés financières pour malversations ne pourraient plus rejoindre une autre firme sans que leur nouvel employeur ne soit informé de leur dossier.

Mark Carney, qui devait dévoiler ses propositions lors de son discours annuel devant les patrons de la City, souhaite également renforcer le contrôle par les dirigeants de sociétés financières de leurs employés.

Les cadres ne seraient cependant pas tenus pour directement responsables de dérapages d'employés sous leur responsabilité, contrairement aux banquiers, ce qui limite l'impact de cette dernière proposition.

"L'âge de l'irresponsabilité est révolu", a déclaré Mark Carney, selon le texte de son discours. Il s'est prononcé pour des marchés transparents, "pas des marchés où les transactions se font sur des forums de discussions, pas des marchés où personne n'est responsable de quoi que ce soit".

(Huw Jones et William Schomberg; Patrick Vignal pour le service français)