BOURSE-EuropaCorp bondit, spéculations sur un retrait de la cote

mercredi 10 juin 2015 11h37
 

PARIS, 10 juin (Reuters) - L'action EuropaCorp s'adjuge plus de 6% mercredi matin à la Bourse de Paris, portée par une information de presse selon laquelle la société de production négocie avec un partenaire qui pourrait devenir majoritaire et envisage un retrait de la cote.

Le Figaro et Les Echos, reprenant La Lettre de l'Expansion, écrivent que Luc Besson et son associé Christophe Lambert négocieraient avec un partenaire le rachat des quelque 34% du capital d'EuropaCorp qui est coté à la Bourse de Paris, après avoir renoncé à un éventuel rapprochement avec Vivendi.

Les analystes de Natixis, dans une note, estiment qu'un rachat des minoritaires se fera plutôt avec une prime de 30% par rapport au cours actuel, soit autour de 6,8 euros, et que même avec une prime de 20%, "le cas le plus défavorable", le prix de 5,8 euros représenterait un rapport risk/reward très attractif.

Natixis estime aussi que le studio américain Relativity, avec lequel EuropaCorp a lancé une coentreprise de distribution aux Etats-Unis, pourrait être intéressé, "à moins que les négociations reprennent avec Vivendi, avec une possible surenchère".

L'intermédiaire note que Relativity a levé en mai 250 millions de dollars et préparerait, selon Variety, une introduction en Bourse en 2016, avant d'ajouter: "Il pourrait donc chercher à étendre sa capacité productive en intégrant EuropaCorp."

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat chez EuropaCorp.

A 11h20, le titre gagne 6,14% à 5,53 euros, après un plus haut à 5,78 euros, dans un volume représentant 3,2 fois celui que la valeur a réalisé en moyenne en une séance complète ces trois derniers mois sur Euronext.

Il s'inscrit parmi les plus fortes hausses de l'indice CAC Mid & Small, lui-même inchangé (+0,04%). (Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)