SYNTHESE-La Grèce fait des concessions jugées insuffisantes

mardi 9 juin 2015 15h06
 

* Les nouvelles propositions grecques accueillies froidement

* Tsipras fait des concessions, mais pas sur les retraites

* Il doit rencontrer mercredi Merkel et Hollande

* Les discussions visent à permettre un accord mercredi-source grecque

par Renee Maltezou et Jan Strupczewski

ATHENES/BRUXELLES, 9 juin (Reuters) - Le gouvernement grec a tenté mardi de se rapprocher d'un compromis au sujet de la dette du pays en soumettant à ses bailleurs de fonds une nouvelle proposition de réformes aussitôt jugée insuffisante par des responsables de l'Union européenne.

Athènes, qui tente des concessions dans l'espoir d'obtenir des fonds pour écarter la menace d'un défaut, a adopté un ton plus conciliant en acceptant d'augmenter la TVA et de réduire l'écart entre ses propres objectifs d'excédent primaire et ceux définis par ses créanciers.

Les discussions vont se poursuivre ce mardi dans le but de rapprocher les positions des deux parties afin que le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, puisse conclure un accord mercredi à Bruxelles, a-t-on appris de source proche des négociations à Athènes.

"Nous allons nous rapprocher autant que possible ce soir, nous allons essayer de réduire la distance qui nous sépare, pour que les dirigeants politiques puisse franchir la dernière étape demain", a déclaré cette source à Reuters.   Suite...