BOURSE-Belvédère recule, SPC Lux veut révoquer trois administrateurs

mardi 9 juin 2015 10h43
 

PARIS, 9 juin (Reuters) - L'action Belvédère accuse la plus forte baisse de l'indice CAC Mid & Small dans des volumes étoffés mardi matin, le groupe de spiritueux pâtissant des tensions au sein de son actionnariat alors qu'un d'entre eux a demandé la révocation de certains administrateurs.

A 10h17 le titre recule de 10,08% à 17,75 euros dans des volumes représentant 2,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext. Au même instant, le CAC Mid & Small perd 0,22% dans des volumes équivalant à 8% de leur moyenne journalière habituelle.

Le groupe a annoncé que la société SPC Lux (4,80% du capital du groupe) avait demandé d'inscrire à l'assemblée générale du groupe une résolution demandant la révocation de trois administrateurs, parmi lesquels Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holdings et dont la famille est le principal actionnaire de Belvédère.

Le concert composé de la holding familiale Diana Holdings et de Castel détient 22,97% du capital mais revendique la majorité au conseil d'administration.

"On assiste à une lutte pour le pouvoir, ce qui n'est jamais très bon (...) il est préférable de rester à l'écart", commente un vendeur actions en poste à Paris.

Colette Neuville, présidente de l'Association pour la défense des actionnaires minoritaires (Adam), avait averti la semaine dernière dans un entretien à Reuters que Belvédère risquait une prise de contrôle rampante par le concert formé de Diana Holdings et Castel.

Le communiqué:

bit.ly/1dY4N0y

(Alexandre Boksenbaum-Granier)