BOURSE-Sobi ne discute plus fusion, le titre plonge

lundi 8 juin 2015 10h19
 

STOCKHOLM, 8 juin (Reuters) - Orphan Biovitrum (Sobi) , laboratoire suédois spécialisé dans le traitement de maladies rares, chute en Bourse lundi après avoir annoncé la fin de discussions en vue d'une possible offre de reprise.

Le titre décroche de 17,5% à 108,40 couronnes vers 8h15 GMT à la Bourse de Stockholm.

Le 27 avril, l'action avait bondi de 19% à l'annonce que l'entreprise avait reçu une offre préliminaire d'un prétendant non identifié. Reuters avait appris que la proposition émanait de l'américain Pfizer.

Les traitements de Sobi contre les maladies dites orphelines en font une cible de choix dans le contexte actuel de consolidation du secteur de la santé, marquée par une offensive des poids lourds de la pharmacie sur les petites biotechs.

Pour Johan Unnerus, analyste chez Swedbank, Sobi pourra continuer d'opérer seul mais un rachat pourrait finir par être inéluctable. "Le marché est tellement grand que cela ne me surprendrait pas", a-t-il dit, ajoutant que la société pourrait intéresser l'américain Biogen.

Un porte-parole de Sobi a dit à Reuters que les discussions avaient été rompues en l'absence d'offre concrète susceptible d'obtenir l'aval du conseil d'administration.

"Sobi continuera de se focaliser sur les préparatifs du lancement prochain d'Electa et d'Alprolix (traitements de l'hémophilie) et sur la création de valeur à travers son portefeuille en croissance", a fait savoir le groupe dans un communiqué. (Helena Soderpalm et Olof Swahnberg, Véronique Tison pour le service français)