Le portugais BA Vidro et 4 fonds en lice pour Verallia-presse

vendredi 5 juin 2015 13h31
 

PARIS, 5 juin (Reuters) - Le groupe industriel portugais BA Vidro et les quatre fonds d'investissement Apollo, Blackstone, CVC Capital Partners et Ardian, associé à Bains Capital, ont déposé des offres fermes pour reprendre Verallia, la filiale de conditionnement en verre mise en vente par Saint-Gobain , indique vendredi le magazine Challenges sur son site internet.

Selon l'hebdomadaire, BA Vidro a fait la meilleure offre d'un point de vue financier avec un prix de 2,8 milliards d'euros pour reprendre l'activité mise en vente fin 2014, tandis que l'offre du tandem Ardian-Bains Capital est la mieux disante socialement avec la reprise de l'intégralité des usines de la filiale de Saint-Gobain.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Saint-Gobain. Verallia emploie 10.000 personnes, surtout en Europe, dont 1.900 en France où il compte six sites industriels.

Jeudi, lors de l'assemblée générale, Pierre-André de Chalendar, le PDG du groupe de matériaux de construction, a déclaré avoir reçu cinq offres fermes pour la reprise de sa filiale, à laquelle Bpifrance pourrait participer à titre minoritaire.

Selon une source proche du dossier, Bpifrance serait prêt à entrer au capital de Verallia à hauteur de 10% à 30%.

Saint-Gobain pourrait retirer jusqu'à trois milliards d'euros de la vente de sa filiale, d'après d'autres sources proches du dossier. (Matthieu Protard, édité par Gilles Guillaume)