June 5, 2015 / 8:18 PM / 2 years ago

LEAD 2-Wall Street finit mitigée après les chiffres de l'emploi

4 MINUTES DE LECTURE

* Le Dow a perdu 0,31% et le S&P-500 0,14%, le Nasdaq a pris 0,18%

* 280.000 postes créés en mai, les salaires en hausse

* Une hausse de taux en septembre jugée de plus en plus probable

* Sur la semaine, le Dow a cédé 0,9% et le S&P 0,69%, le Nasdaq est stable (Actualisé avec précisions sur le dollar et le marché obligataire, nouveau commentaire, Regeneron)

NEW YORK, 5 juin (Reuters) - La Bourse de New York a terminé sur une note prudente vendredi, l'optimisme suscité par les bons chiffres de l'emploi en mai ayant été tempéré par la perspective de plus en plus nette d'une hausse des taux d'intérêt avant la fin de l'été.

L'indice Dow Jones a perdu 56,12 points, soit 0,31%, à 17.849,46. Le Standard & Poor's-500 a cédé 3,01 points (-0,14%) à 2.092,83 et le Nasdaq Composite a avancé de 9,33 points (+0,18%) à 5.068,46.

Le marché du travail américain a créé 280.000 postes le mois dernier, le chiffre le plus élevé enregistré depuis décembre, et nettement plus que les 225.000 attendus en moyenne par les économistes interrogés par Reuters. Le salaire horaire moyen a quant à lui augmenté de huit cents (+0,3%), là encore plus qu'attendu.

Ces statistiques ont profité au dollar, qui a pris près de 1% face aux autres grandes devises, terminant la journée à 1,1110 pour un euro et à 125,60 yens après un pic de 13 ans à 125,85.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans s'affichait à 2,4075% en clôture, après un plus haut de huit mois à 2,442%. Il a enregistré sur la semaine sa plus forte remontée depuis près de deux ans.

Les grandes banques de Wall Street interrogées par Reuters après la publication du rapport sur l'emploi ont presque toutes dit tabler sur un premier relèvement du taux des fonds fédéraux à l'issue de la réunion de septembre de la Fed.

"Le marché salue la hausse de l'emploi et des salaires mais avant de pouvoir déboucher le champagne, (les investisseurs) pensent déjà à la gueule de bois, c'est à dire à la hausse des taux d'intérêt", commente Eric Kuby, responsable des investissements de North Star Investment Management.

"Je pense que tout le monde attend de voir ce qu'il se passera quand les taux commenceront à monter."

L'indice S&P des services aux collectivités, les "utilities", qui tend à évoluer à l'inverse des rendements obligataires, a abandonné 1,28%. Celui des valeurs financières, qui bénéficie au contraire de la hausse des taux, a progressé de 0,56%.

deuxième Semaine De Baisse D'affilée Pour Le S&P

La séance mitigée de vendredi s'ajoutant à un début de semaine difficile, sur l'ensemble de la semaine, le Dow perd 0,9% et le S&P-500 0,69% tandis que le Nasdaq fait du surplace.

Le S&P affiche ainsi sa deuxième performance hebdomadaire négative d'affilée.

Aux valeurs, Wal-Mart a abandonné 1,47%, l'une des plus mauvaises performances du Dow, après la désignation de Greg Penner pour prendre la présidence du groupe en remplacement de Rob Walton, son beau-père, une succession qui conforte l'emprise de la famille fondatrice sur le géant de la grande distribution.

Gap a cédé 0,96% après la publication de ventes mensuelles en baisse de 1% à surface comparable, pourtant un peu meilleures qu'attendu.

En hausse, le groupe de médias Liberty Global a gagné 1,17% après l'annonce de discussions avec le britannique Vodafone en vue d'un échange d'actifs, des pourparlers qui ne portent toutefois pas sur une fusion complète.

Le titre du groupe britannique de spiritueux Diageo coté à Wall Street a lui bondi de près de 8% en fin de séance après des informations de l'agence Bloomberg selon lesquelles le groupe brésilien 3G Capital envisage d'en prendre le contrôle.

Regeneron Pharmaceuticals a pris 4% après un rapport provisoire de la FDA favorable à l'anticholestérol Praluent, développé avec le français Sanofi.

Environ 6,2 milliards d'actions ont changé de mains sur les marchés américains vendredi, un volume légèrement inférieur à la moyenne de 6,3 milliards enregistrée sur les cinq séances précédentes, selon BATS Global Markets.

Caroline Valetkevitch, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below