Lloyds-Amende de £117 mlns dans l'affaire des assurances-crédit

vendredi 5 juin 2015 11h03
 

LONDRES, 5 juin (Reuters) - Lloyds Banking Group a écopé d'une amende de 117 millions de livres (159 millions d'euros) pour défaillances dans le traitement des demandes d'indemnisation des clients qui estiment avoir été lésés sur de l'assurance-crédit commercialisée de mars 2012 à mai 2013, la plus lourde pénalité depuis que le scandale de 26 milliards de livres a éclaté.

La Financial Conduct Authority (FCA) a ainsi imposé vendredi sa plus lourde amende dans une affaire liée à la banque de détail, soulignant que Lloyds, dont l'Etat détient 19% du capital, n'a pas traité ses clients équitablement.

La FCA dit que Lloyds n'a pas tenu compte dans certains cas de la présentation par ses clients de ce qui s'était passé pendant la vente des assurances-crédit et qu'elle n'a pas mené d'enquête sérieuse à la suite des plaintes de la clientèle. Dans certains cas, la banque n'a pas contacté les clients pour leur permettre de donner leur version des faits.

En conséquence, la FCA estime qu'un nombre important de plaintes ont été injustement rejetées.

Lloyds a fait savoir qu'elle réduirait les bonus de ses équipes de 30 millions de livres en 2015 en réaction à cette amende. Elle s'est excusée auprès des clients concernés.

La banque avait déjà provisionné 12 milliards de livres pour indemniser ses clients dans cette affaire d'assurances destinées à protéger les emprunteurs en cas de maladie ou chômage mais qui furent souvent vendues à des clients qui n'en avaient pas besoin ou qui n'auraient pas pu les réclamer. (Matt Scuffham, Juliette Rouillon pour le service français, édité par wilfrid Exbrayat)