Merial investit 55 millions d'euros et lance le premier vaccin effervescent

jeudi 4 juin 2015 19h14
 

SAINT-PRIEST, Rhône-Alpes, 4 juin (Reuters) - Merial, leader français et numéro quatre mondial de la santé animale, a annoncé jeudi un investissement de 55 millions d'euros et la commercialisation d'un vaccin effervescent.

Véronique Kodjo, directrice des sites Europe et Asie a annoncé que 40 millions d'euros seraient investis dans des bio-générateurs de dernière génération destinés à fabriquer de nouveaux vaccins et à doubler le volume de production.

Cet équipement vient de voir le jour dans un nouveau bâtiment construit sur une réserve foncière de 21 hectares du site de Saint-Priest, son siège social près de Lyon.

Une autre tranche d'investissement de 15 millions d'euros a permis de mettre au point une innovation présentée comme "une véritable révolution" par la directrice des sites : un vaccin effervescent destiné à prémunir les élevages de volailles contre la grippe aviaire. Dissous dans l'eau, il est ensuite diffusé par nébulisation dans les élevages.

De 20.000 à 40.000 volailles peuvent ainsi être vaccinées au cours d'une seule opération.

"Son principe actif est le même mais ce nouveau procédé permet de gagner en volume, en poids, en sécurité, en temps et en déchets", a précisé Véronique Kodjo. Le vaccin effervescent va être commercialisé dans les semaines qui viennent.

La direction de Merial explique avoir investi "de façon visionnaire" dans la santé animale, domestique et d'élevage, particulièrement porteur. "C'est un marché en croissance de 5 % à 10 % par an", a indiqué Carsten Hellman, PDG de Merial.

Les perspectives de développement sont particulièrement importantes dans les marchés émergents dont en Chine.

Merial, qui est une société du groupe français Sanofi , leader mondial de la santé, emploie 6.700 personnes dans le monde et est présent dans plus de 150 pays. Elle produit 90 milliards de doses de vaccins aviaires et 500 millions de doses de vaccins pour les autres espèces par an. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros en 2014. (Catherine Lagrange, édité par Chine Labbé)