LEAD 1-La BCE confiante pour l'inflation, moins pour la croissance

mercredi 3 juin 2015 16h22
 

(Actualisé avec détails, contexte, déclarations)

par John O'Donnell et Balazs Koranyi

FRANCFORT, 3 juin (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a revu mercredi à la hausse sa prévision d'inflation 2015 en expliquant que son programme d'achats d'actifs de 60 milliards d'euros par mois commençait à porter ses fruits.

Le président de la BCE, Mario Draghi, a toutefois estimé lors de sa traditionnelle conférence de presse mensuelle que l'élan de la croissance dans la zone euro avait tendance à mollir.

La BCE, qui a maintenu comme prévu ses taux directeurs à des niveaux extrêmement bas, voire négatif pour le taux de la facilité de dépôt, s'attend désormais à une hausse de 0,3% des prix dans l'union monétaire cette année. Les précédentes prévisions de l'institut d'émission, présentées début mars, incluaient une inflation 2015 nulle.

"Les projections d'inflation ont été relevées pour 2015 et restent inchangées pour 2016 et 2017", a déclaré Mario Draghi. "Le Conseil des gouverneurs continuera de surveiller attentivement les risques sur les perspectives d'évolution des prix."

Cette nouvelle prévision tient compte du rebond des cours du pétrole, de la reprise économique et de l'impact du plan d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing", QE) de plus de 1.000 milliards d'euros au total mis en oeuvre en mars.

L'institution de Francfort maintient parallèlement sa prévision de croissance pour la zone euro cette année à 1,5%, comme il y a trois mois. Il s'agirait de la meilleure performance de la région depuis 2011, lorsque son produit intérieur brut (PIB) avait progressé de 1,6%.

Pour 2016, la BCE prévoit une croissance de 1,9% et une inflation de 1,5% et pour 2017, elle table sur une progression de 2,0% du PIB et une hausse de 1,8% des prix.   Suite...