Chute des ventes de l'industrie mécanique allemande en Russie

lundi 1 juin 2015 17h15
 

FRANCFORT, 1er juin (Reuters) - Les exportations du secteur allemand de l'industrie mécanique vers la Russie ont baissé de 28% au premier trimestre, notamment en raison de problèmes de financement, a annoncé lundi la VDMA, la principale fédération du secteur.

La Russie est tombée au 10e rang du classement des principales destinations du secteur à l'export alors qu'elle était quatrième en 2013, avant le conflit en Ukraine et les sanctions occidentales contre Moscou, a précisé la VDMA après la visite à Moscou.

Les clients russes peinent à financer leurs achats à l'étranger, les taux d'intérêt sur le marché russe dépassant 10% et les banques étrangères hésitant à signer des contrats avec des sociétés russes, explique la fédération.

"Le manque de financement est le principal obstacle en ce moment", a dit Ulrich Ackermann, responsable du commerce extérieur à la VDMA, ajoutant s'attendre à une chute d'un quart à un tiers des exportations du secteur vers la Russie cette année.

Les entreprises de construction mécanique souffrent aussi de la difficulté à déterminer si les équipements et composants vendus sont susceptibles d'être utilisés à des fins militaires, ce qui contreviendrait aux sanctions en vigueur. Cela se traduit par des retards considérables dans les procédures douanières et de contrôle, explique la VDMA.

"Il est probable que nous n'ayons pas encore touché le fond", a dit son président, Reinhold Festge, lors d'une conférence de presse.

L'an dernier, les exportations du secteur vers la Russie ont chuté de 17% à 6,48 milliards d'euros, soit environ 22% du total des exportations allemandes vers le marché russe.

La VDMA représente de grands groupes comme Siemens mais aussi des milliers de petites et moyennes entreprises.

(Georgina Prodhan; Marc Angrand pour le service français)