June 30, 2015 / 1:14 PM / 2 years ago

USA/Immobilier-Hausse des prix en avril inférieure au attentes

7 MINUTES DE LECTURE

WASHINGTON/NEW YORK, 30 juin (Reuters) - Les principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés ce mois-ci :

* Hausse Des Prix Immobilier Mais Moins Soutenue Que prévu

30 juin - Les prix des maisons individuelles ont augmenté en avril, par rapport à avril 2014, mais à un rythme moins soutenu que prévu, suivant l'indice S&P/Case Shiller.

Cet indice mesurant les prix dans 20 zones métropolitaines a progressé de 4,9%, au lieu des 5,5% attendus par les économistes interrogés par Reuters.

La hausse des prix a ralenti dans 11 villes, selon l'indice.

"Les prix immobiliers continuent d'augmenter dans tout le pays mais le rythme n'accélère pas", dit David Blitzer, président du comité des indices de S&P Dow Jones Indices. "en outre, les anticipations du consommateur sont en harmonie avec le rythme actuel des hausses de prix".

* Promesses De Ventes en Hausse De 0,9% (Consensus +1,2%)

29 juin - Les promesses de vente immobilières ont augmenté pour un cinquième mois consécutif en mai aux Etats-Unis pour atteindre leur plus haut niveau en plus de neuf ans, confirmant la santé retrouvée du marché immobilier et de l'économie.

La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a fait état lundi d'une hausse de 0,9% de son indice basé sur les promesses signées le mois dernier, à 112,6, soit son niveau le plus élevé depuis avril 2006.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une progression de 1,2%.

Sur un an, les signatures de contrats de vente ont augmenté de 10,4%.

Tableau:

* Les Ventes De Logements Neufs Au Plus Haut Depuis 2008

23 juin - Les ventes de logements individuels neufs ont atteint en mai un pic de plus de sept ans qui confirme l'embellie sur le marché de l'immobilier.

Les ventes de logements neufs ont augmenté de 2,2%, à 546.000 unités en rythme annualisé ajusté des variations saisonnières, soit leur plus haut niveau depuis février 2008, montrent les chiffres publiés mardi par le département du Commerce.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un rythme annualisé de 525.000.

Le chiffre d'avril a été révisé en baisse, de 534.000 à 517.000 unités.

Le stocks des logement invendus était inchangé à 206.000 le mois dernier. Au rythme des ventes de ce mois-là, il faudrait 4,5 mois pour l'épuiser contre 4,6 mois en avril.

Tableau de la statistique

* HAUSSE de 5,1% DES REVENTES DE LOGEMENTS EN MAI

22 juin - Les reventes de logements ont atteint leur plus haut niveau en cinq ans et demi en mai, avec un afflux de primo-accédants, dernier indicateur en date reflétant la reprise du marché immobilier et de la croissance au deuxième trimestre.

La National Association of Realtors (NAR), principale fédération d'agents immobiliers du pays, a fait état d'une hausse plus forte que prévu de 5,1% des reventes à 5,35 millions en rythme annualisé, à leur plus haut depuis novembre 2009.

Cette hausse relègue à l'arrière plan la baisse surprise du mois d'avril, dont la portée avait d'ailleurs été minimisée par les économistes. La fédération a revu en hausse son chiffre d'avril à 5,09 millions contre 5,04 millions auparavant.

Pour le mois de mai, les économistes interrogés par Reuters tablaient sur un chiffre de 5,26 millions en rythme annualisé.

Le primo-accédants ont réalisé 32% des transactions, soit la proportion la plus importante depuis le mois de septembre 2012.

Tableau

* PAUSE DES MISES EN CHANTIER, NETTE HAUSSE DES PERMIS DE CONSTRUIRE

16 juin - Les mises en chantier de logements ont rechuté en mai après leur net rebond du mois précédent mais les permis de construire ont bondi près d'un plus haut de huit ans, suggérant que ce repli n'est que temporaire et que le secteur reste solide.

Les mises en chantier ont plongé de 11,1%, au total de 1,04 million en rythme annuel ajusté des variations saisonnières, selon les données publiées mardi par le département du Commerce. Cette évolution compense en partie la flambée observée en avril, qui a été révisée à +22,1%, à 1,17 million (contre +20,2% et 1,14 million en première estimation), au plus haut depuis novembre 2007.

Les économistes interrogés par Reuters avaient en moyenne prévu 1,10 million d'unités.

Les permis de construire ont quant à eux bondi de 11,8% le mois dernier (contre une hausse de 9,8% en avril), à 1,28 million d'unités, au plus haut depuis août 2007, alors que le consensus s'élevait à 1,1 million et que 1,14 million de permis avaient été délivrés en avril.

Le nombre de permis de construire délivrés chaque mois dépasse un million depuis juillet dernier.

Tableau de la statistique

* L'indice Nahb Au Plus Haut Depuis Septembre

15 juin - Le moral des promoteurs immobiliers s'est amélioré plus qu'attendu en juin aux Etats-Unis, atteignant son meilleur niveau depuis septembre dernier, rapporte l'Association nationale des promoteurs immobiliers (National Association of Home Builders, NAHB).

L'indice NAHB/Wells Fargo a progressé à 59 après 54 en mai. Les économistes interrogés par Reuters l'attendaient à 56.

Un indice supérieur à 50 signifie qu'une majorité de promoteurs juge les conditions de marché favorables. Il n'est plus passé sous ce seuil depuis juin 2014.

L'indice publié lundi "signale un optimisme grandissant des promoteurs qui estiment que l'immobilier va continuer à se renforcer dans les prochains mois", souligne David Crowe, économiste de la NAHB.

* LES DÉPENSES DE CONSTRUCTION AU PLUS HAUT DEPUIS NOVEMBRE 2008

1er juin - Les dépenses de construction aux Etats-Unis ont bondi en avril à leur plus haut niveau depuis près de six ans et demi, une hausse nettement supérieure aux attentes qui suggère que certains secteurs de l'économie américaine ont retrouvé une forte croissance.

Les dépenses de construction ont progressé de 2,2% pour atteindre un montant annualisé de 1.000 milliards de dollars, leur niveau le plus important depuis 2008, a indiqué lundi le département du Commerce.

Leur hausse en pourcentage est la plus forte enregistrée depuis mai 2012.

Cette accélération a notamment été soutenue par une augmentation de 1,8% des dépenses de construction privées, au plus haut depuis octobre 2008.

Les données du mois de mars ont été révisées en nette hausse. Après une première estimation faisant état d'un recul de 0,6% des dépenses de construction sur cette période, elles affichent désormais une hausse de 0,5%.

Tableau de la statistique

Les indicateurs américains en temps réel

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below