Playtech rachète le site de trading de devises Plus500

lundi 1 juin 2015 11h31
 

1er juin (Reuters) - L'éditeur de logiciels Playtech a annoncé lundi le rachat de Plus500, un spécialiste du trading de devises pour les particuliers, pour un montant d'environ 460 millions de livres (643 millions d'euros) en numéraire.

Playtech, contrôlé par le milliardaire israélien Teddy Sagi, fournit déjà des logiciels à de nombreux sites internet de paris et de jeux de hasard, comme Betfair, William Hill et Paddy Power.

Il déboursera 400 pence par action pour Plus500, soit une prime de 8,1% sur le cours de clôture de vendredi.

Plus500 est la deuxième acquisition de Playtech dans le courtage de devises après celle de TradeFX en avril pour 224 millions de dollars.

Le mois dernier, plusieurs sources ont dit à Reuters que Playtech discutait d'un rachat d'une autre plate-forme de trading de devises, AvaTrade.

A la Bourse de Londres, l'action Playtech cédait plus de 3,5% à 9h00 GMT, la plus forte baisse de l'indice FTSE-250 MidCap, alors presque inchangé.

Plus500, sponsor de l'équipe de football espagnole de l'Atletico Madrid, a annoncé le mois dernier avoir suspendu les comptes de certains de ses clients, expliquant s'efforcer de se conformer aux règles en vigueur sur le blanchiment d'argent.

Il a expliqué être en "discussions étroites" avec la FCA (Financial Conduct Authority), l'autorité de régulation du secteur britannique des services financiers.

(Aashika Jain à Bangalore, Marc Angrand pour le service français)