Genticel-Résultats positifs d'études sur son candidat vaccin

lundi 1 juin 2015 08h45
 

PARIS, 1er juin (Reuters) - La société française de biotechologie Genticel a annoncé lundi avoir obtenu des résultats positifs pour son candidat vaccin GTL002 contre des virus susceptibles de provoquer des cancers du col de l'utérus.

Aucun traitement n'est actuellement disponible pour les femmes qui sont affectées par les types du virus HPV (Papillomavirus humains) qui peuvent provoquer un cancer, mais qui n'ont pas encore développé de lésions de haut grade ou un cancer du col de l'utérus, écrit le groupe dans un communiqué.

"Les données issues des études précliniques de preuve de concept de GTL002 démontrent qu'une réponse immunitaire in vivo a été induite contre chacune des six protéines provenant des virus HPV présents dans le vaccin thérapeutique", précise Genticel, ajoutant que GTL002 est le premier candidat vaccin basé sur sa technologie Vaxiclase.

En février dernier, Genticel a signé un premier accord de licence avec Serum Institute of India Ltd (SIIL), le plus important producteur mondial de doses de vaccin, pour évaluer Vaxiclase dans le cadre de développement de vaccins multivalents contenant des antigènes de la coqueluche. En contrepartie, Genticel pourra percevoir jusqu'à 57 millions de dollars de paiements initiaux et de paiements d'étapes ainsi que des redevances sur les ventes.

Le titre, introduit en Bourse en avril 2014, a progressé de près de 30% depuis le début de l'année, portant sa capitalisation boursière a 111,4 millions d'euros.

Le communiqué : bit.ly/1csNUtg (Jean-Michel Bélot, édité par Cyril Altmeyer)